Les premiers "radars" routiers

Aller en bas

Les premiers "radars" routiers

Message  Man'eau le Jeu 29 Oct 2015, 12:23

Photo issue du journal "Ouest France" de mars 1957



On était loin des drones et puces RFID  ...
avatar
Man'eau

Messages : 821
Date d'inscription : 04/08/2015
Localisation : planète terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les premiers "radars" routiers

Message  Theoloan le Jeu 29 Oct 2015, 18:21

Ca sent le sujet TABOU Very Happy
Pascalou.
avatar
Theoloan
Admin

Messages : 4711
Date d'inscription : 23/06/2015
Localisation : RAMBOUILLET

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les premiers "radars" routiers

Message  Arrow le Ven 30 Oct 2015, 09:35

Ils sont si nombreux sur les bords des routes qu'on pourrait mettre ce sujet dans "Paysage et patrimoine routier".
Cela coûte moins cher de se faire flasher sur la montée des marches du Festival de Cannes...
avatar
Arrow
Admin

Messages : 1538
Date d'inscription : 23/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les premiers "radars" routiers

Message  PVa le Ven 30 Oct 2015, 10:54






Pas vraiement une auto banalisée Very Happy

Exposée lors du bouchon de La palisse il y a un an Very Happy
avatar
PVa

Messages : 744
Date d'inscription : 23/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les premiers "radars" routiers

Message  Theoloan le Ven 30 Oct 2015, 18:28

Superbes ces photos , je ne connaissais pas du tout.
Pascalou.
avatar
Theoloan
Admin

Messages : 4711
Date d'inscription : 23/06/2015
Localisation : RAMBOUILLET

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les premiers "radars" routiers

Message  Man'eau le Ven 30 Oct 2015, 22:07



avatar
Man'eau

Messages : 821
Date d'inscription : 04/08/2015
Localisation : planète terre

Revenir en haut Aller en bas

tracteur vitaminé

Message  Man'eau le Mar 08 Déc 2015, 22:48

Le président de la communauté de communes de Mauron dans le Morbihan a sûrement cru à une blague belge. Ses services ont reçu il y a quelques jours un procès-verbal en provenance de la police fédérale belge de Namur. Le document mentionnait qu’un tracteur tondeuse appartenant à la collectivité avait été flashé à 154 km/h le 25 octobre sur l’autoroute E42 en direction de Liège, rapporte Ouest-France.

Le président Pierre Changeur s’est donc fendu d’un courrier adressé à la police belge pour leur indiquer qu’il s’agissait sûrement d’une erreur. Pour prouver sa bonne foi, l’élu a joint au courrier une photo du tracteur ainsi que la carte grise de l’engin, dont la vitesse est limitée à 25 km/h.
avatar
Man'eau

Messages : 821
Date d'inscription : 04/08/2015
Localisation : planète terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les premiers "radars" routiers

Message  Theoloan le Ven 15 Juil 2016, 20:23

Éternel sujet mais combien important !
Bon reportage.
Pascalou.
avatar
Theoloan
Admin

Messages : 4711
Date d'inscription : 23/06/2015
Localisation : RAMBOUILLET

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les premiers "radars" routiers

Message  Man'eau le Mer 06 Sep 2017, 10:44

Pas de policiers dans le coin, petit excès de vitesse, et voilà qu’une banale poubelle vous flashe à l’entrée de Comines-Warneton. Comme d’autres polices locales de Belgique, l’unité de cette commune frontalière a investi dans un nouveau radar mobile, le NK7. Un achat réalisé pour répondre à la «  demande de citoyens et des autorités locales  » exaspérés des excès de vitesse, explique Marie Vandenbroucke, directrice administrative de la zone de police de Comines-Warneton.


Un matériel intégralement fourni par l’entreprise distributrice belge Securoad pour près de 50 000 euros, financé à environ 43 % par le budget police de la commune et un subside fédéral du fonds de la Sécurité routière.



En 2016, 22,25 % des 5 297 véhicules contrôlés étaient en infraction. Parmi les routes les plus accidentogènes, la RN58, la chaussée de Wervicq et de Warneton, la rue d’Armentières et du Touquet et la route de Ploegsteert.

Bien qu’«  il ne soit pas utilisé en permanence  » depuis début août, la polyvalence du nouveau radar NK7 est définitivement sa force. «  Il peut être placé sur un trépied, sur et dans un véhicule ou dans une poubelle.  » Un matériel intégralement fourni par l’entreprise distributrice belge Securoad pour près de 50 000 euros, financé à environ 43 % par le budget police de la commune et un subside fédéral du fonds de la Sécurité routière.
« Il sait prendre jusqu’à six bandes de circulation en même temps en bidirectionnel, donc six véhicules à la fois »

L’atout de ce traqueur d’excès de vitesse créé en Australie par Redflex : le dual tracking, un système à doubles radars indépendants, qui optimise son usage. Discret par sa taille (6,8 kg et environ 30x30x30 cm), l’appareil ne rejetterait «  aucune infraction  », assure Securoad. «  Il sait prendre jusqu’à six bandes de circulation en même temps en bidirectionnel, donc six véhicules à la fois  », à raison de deux photos en une centième de seconde et d’un traitement différé respectif des photos de chaque infraction.
Gare à ceux qui conduisent mal en Belgique. «  Lorsqu’un véhicule immatriculé en France commet une infraction en Belgique, son conducteur doit payer immédiatement une amende s’il est intercepté  », explique Christophe Bruck, commissaire divisionnaire et directeur des opérations de la police fédérale de la route en Belgique. En cas de non paiement en liquide ou par carte bancaire, le véhicule est immobilisé jusqu’à 96 heures. Au-delà, il peut être saisi sur décision d’un juge.

Selon l’infraction, un conducteur risque aussi de voir son permis de conduire retenu pendant 15 jours, avec possibilité de le récupérer s’il prouve qu’il quitte le territoire belge.

Des amendes par courrier

Un flash mais pas de contrôle ? L’amende est susceptible d’arriver sous forme de courrier, grâce à un protocole d’accord binational. Celle-ci est à régulariser sous dix jours via un virement.
Enfin, l’appareil fonctionne intégralement en infrarouge, ce qui le rend invisible, est contrôlable à distance en WiFi et 4G, et s’installe jusqu’à 11 mètres de la voie à surveiller, pour une autonomie de huit heures.
En l’absence d’acquittement et contrôlé a posteriori en Belgique, le conducteur verra son véhicule immobilisé jusqu’à régularisation. Les infractions supérieures à 40 km/h entraînent généralement des interdictions de conduire en Belgique d’une durée de huit jours à cinq ans. Enfin, les Français domiciliés en Belgique sont, quant à eux, obligés de convertir leur permis, sous peine de se le voir retirer.

https://www.bing.com/videos/search?q=remigaillard+radar&view=detail&mid=80965AC4653953CC5EE380965AC4653953CC5EE3&FORM=VIRE
avatar
Man'eau

Messages : 821
Date d'inscription : 04/08/2015
Localisation : planète terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les premiers "radars" routiers

Message  PVa le Mer 06 Sep 2017, 11:06

Ah ces Belges !!!
avatar
PVa

Messages : 744
Date d'inscription : 23/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les premiers "radars" routiers

Message  Man'eau le Dim 06 Mai 2018, 21:45

La France métropolitaine compte plusieurs milliers de radars automatiques, pouvant flasher dans un ou deux sens, par l’arrière ou par l’avant. Le premier appareil de ce genre a vu le jour en 1946. Le tout fonctionne à merveille, ce qui crée autant de ressources financières supplémentaires pour l’État français. 25 millions et demi de flashs en 2016, ça vaut le coup. Leur rentabilité en 2018 est estimée à plus d’un milliard d’euros. Et il faut encore y ajouter les excès de vitesse constatés par les gendarmes depuis des positions ponctuellement occupées.

En outre, le radar automatique est un appareil électronique très perfectionné et coûteux. Il se chiffre en dizaines de milliers d’euros, ce qui fait le bonheur d’entreprises telles que Sagem, Spie, Docapost… Les appareils remplacés pour dégradations le sont toujours aux frais du contribuable. Les radars mobiles sont eux aussi un petit bijou de technologie qui vaut son pesant d’or.

les premiers véhicules-radars privés ont commencer leur travail le lundi 23 avril 2018 en Normandie, près d’Évreux. C’est le journal quotidien Le Parisien qui a relayé le premier cette information. Ce sont des sociétés privées qui s’emparent de ce marché, lequel deviendra national dès le milieu de l’année 2019. Le dispositif en question a déjà été testé pendant plusieurs mois.
avatar
Man'eau

Messages : 821
Date d'inscription : 04/08/2015
Localisation : planète terre

Revenir en haut Aller en bas

premières voitures privées, équipées de radars

Message  Man'eau le Mar 10 Juil 2018, 21:57

Généralisation nationale prévu à tous les départements d'ici 2020.

Après plusieurs essais menés depuis septembre dernier, la Sécurité routière a confirmé que ces Peugeot 308, spécialement équipées, vont (enfin?) pouvoir verbaliser les excès de vitesse. Sur le tableau de bord et la plage arrière, une caméra détecte automatiquement la vitesse autorisée et "flashe", par infrarouges, tout véhicule qui la dépasse. Le conducteur n'a rien d'autre à faire qu'à rouler! Il ignore le nombre de voitures épinglées. Quant à l'automobiliste pris en faute, ce sera la surprise en recevant le PV puisque la voiture-radar n'émet aucun éclair, en la croisant, pour lui signaler son excès de vitesse.

Une technique infaillible qui fait grincer les dents d'associations qui s'émeuvent qu'un tel service soit confié à une entreprise privée. 40 millions d'automobilistes - déjà opposée à l'abaissement de la vitesse à 80 km/h - dénonce ainsi la privatisation des radars embarqués, craignant que les entreprises soient payées au rendement. Un argument que réfute le délégué interministériel à la sécurité routière. Selon lui, il n'y a pas de rétributions au nombre de flashs mais au nombre de kilomètres parcourus sur un mois donné. "L'objectif n'est pas de gagner de l'argent" précise le communiqué.

Prisma Media, Marie Laure Zonszain
avatar
Man'eau

Messages : 821
Date d'inscription : 04/08/2015
Localisation : planète terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les premiers "radars" routiers

Message  Man'eau le Lun 05 Nov 2018, 21:23


avatar
Man'eau

Messages : 821
Date d'inscription : 04/08/2015
Localisation : planète terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les premiers "radars" routiers

Message  Lotus16 le Lun 05 Nov 2018, 22:12

Il y a un moyen très simple de garder ses € et ses points: respecter les vitesses règlementaires ! Idea
Avec nos Anciennes, ce n'est pas très difficile.
avatar
Lotus16
Admin

Messages : 3677
Date d'inscription : 23/06/2015
Localisation : Europe

http://lotus16.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les premiers "radars" routiers

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum