Le Rendez-Vous de la Reine - Rambouillet
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-24%
Le deal à ne pas rater :
Grosse réduction sur la TV LG OLED77CX 77″ OLED 4K UHD (modèle ...
3799 € 4999 €
Voir le deal

Adrienne Bolland Renault Caudron aviation

Aller en bas

adrienne - Adrienne Bolland Renault Caudron aviation  Empty Adrienne Bolland Renault Caudron aviation

Message  Man'eau le Mar 15 Nov 2016, 23:03

On a besoin d’un macchabée de plus là-bas …alors pourquoi pas toi la personne à qui s’adresse cette réflexion relève la tête avec défi et plante ses yeux dans son interlocuteur.

adrienne - Adrienne Bolland Renault Caudron aviation  Adrien10
Tu as raison pourquoi pas moi !

A partir de cet instant rien ne pourra plus arrêter cette jeune femme de 25 ans, elle va traverser la cordillère des Andes en avion, et en 1921.Ce qui n’est pas une mince entreprise, à un époque ou la libération de la femme est à l’état de fœtus.
Elle s’appelle Adrienne Bolland, et la terrible chaîne de montagnes n’a jamais été vaincue. Pourtant en ces années ou l’aviation cherche encore ses lettres de noblesse, cinq aviateurs ont tentés la traversée, mais aucun n’est revenue. Ils sont mort là-haut, dans la montagne, tous les cinq, leurs corps livrés aux condors, les seuls oiseaux capable de voler sur ces sommets inaccessibles qui séparent l’Argentine du chili. Adrienne est une mordue de l’aviation et elle a été engagée chez Caudron pour faire des démonstrations dans les meetings aériens. Lors de leur première entrevue, le vieux père Caudron a tracé un cercle sur le terrain le 1er février 1920.
« Si vous vous posez dans ce cercle je vous engage ! »

Elle la fait c’est la raison pour laquelle on parle d’elle dans le milieu de l’aéronautique.
Au fur et à mesure que les préparatifs se précisent, Adrienne devient de plus en plus nerveuse, elle ne dort plus.
Enfermée dans sa chambre d’hôtel, elle refuse de recevoir ses amies ou relations. Tous n’ont qu’une phrase à la bouche : »renoncez, ne partez pas ! »
Adrienne ne veut pas les entendre, elle se cache.
Or voici que l’on frappe à la porte, et croyant qu’il s’agit d’une femme de chambre Adrienne tire le verrou. Devant elle se tient une femme qui semble sous le coup d’une vive émotion. Elle ne lui laisse pas le temps de réagir, pousse Adrienne dans la chambre, ferme la porte et lui dit :
« Vous passerez la montagne à une seule condition !
Suivre ce que je vais vous dire »
Adrienne tend la main vers la sonnette pour demander de l’aide, car manifestement cette femme est folle.Devançant son geste, la femme lui prend la main et enchaîne :
« Lorsque vous serez engagée dans la grande vallée, vous apercevrez à un certain moment un lac ayant la forme et la couleur d’une huître. Si à ce moment vous continuez dans la vallée sur la droite, vous êtes perdue. Mais si vous virez à gauche, face à la montagne, en direction des cimes ayant la forme d’une chaise renversée, vous trouverez le passage et atterrirez de l’autre côté »
Le visage de la femme semble détendu à présent qu’elle a débité son message en entier. Elle lâche le bras de l’aviatrice qui la remercie d’un sourire, trop contente de s’en tirer a si bon compte,et la visiteuse s’en va comme elle est venue.Adrienne reprend sa méditation. Elle à rencontré une folle, ce n’est pas grave.Le départ est décidé pour le lendemain et lui faut prendre du repos pour être en pleine forme…
En pleine forme pour, peut être, mourir,car, à présent que tout est prêt et que tout est décidé, le doute s’insinue dans l esprit d’Adrienne ;
Le lendemain matin,des l aurore,Adrienne Bolland se présente sur le terrain de Tamarindos. Son G 3 est équipé d’un réservoir supplémentaire fixé à la place du passager et qui lui assure en théorie 9 h de vol soit Le double de ce qu il lui faut pour passer,si elle passe…
L’aviatrice est équipée d une combinaison de toile sous laquelle elle a revêtu un pyjama de satin,suprême raffinement.Autour de son corps,Adrienne a enroulé des journaux qui la protégeront du froid,tout en lui conservant le plus de légèreté possible.Aux pieds , des chaussettes de laines de mérinos de chez nous sans doute ! et sans chaussures afin d’éviter les gelures occasionnées par la pression du cuir.Pour les mains l’aviatrice a emporté des papiers à beurre qu elle enroulera autour de ses doigts toujours pour lutter contre le froid.Dans ses poches, en guise de nourriture,trois oignons coupés en petits morceaux ;Il s’agit d un truc d'aviateur, car l’oignon dilate,les voies respiratoires, de plus en cas de sommeil, il n’est rien de tel qu’une petite giclée dans l œil pour rester éveillé.
Duperrier, son mécanicien,venu de France avec elle,s’active autour de l’appareil.Tout à été minutieusement préparé. L’aventure est au bout de la plaine là-bas, dans cette gigantesque muraille qui à déjà coûté la vie de 5 hommes partis comme cette femme de 25 ans , au petit matin,à la conquête de l’impossible.En s’installant sur le siège de pilotage,Adrienne ne voit autour d’elle que des visages crispés. Duperrier, lui-même, le fidèle mécano, affiche un sourire jaune. Mis au courant de sa décision, le « patron » a mis à la disposition d’Adrienne deux Caudron G3. Ils ont été démonté et embarqués sur un bateau en partance pour l’Amérique du Sud . Les amis tentent de la raisonner :l’entreprise est trop risquée, les chances de réussites sont nulles, la plupart des pics de la cordillère sont à 4000 mètres et le G3 ne plafonne qu’à 3600 mètres !
Mais Adrienne a pris sa décision, elle ne veut plus raisonner, elle passera la première la cordillère des Andes, ou elle en sera la 6eme victime.adrienne - Adrienne Bolland Renault Caudron aviation  164010

Au mois de mars 1921, Adrienne à débarqué en Amérique du sud, après avoir fait la fête pendant toute la traversée. Cette petite bonne femme qui vient chercher la gloire ou la mort aime la vie et ne manque jamais une occasion de la célébrer. Elle a ce qu on appelle « un caractère de cochon » mais un sourire d ange et une volonté à toute épreuve .Elle s’installe dans un hôtel à Mendoza, en attendant que les circonstance soient favorable au départ. La bataille à recommencé,de tous côtés on a tenté de dissuader Adrienne.La presse,les officiels,les amies,chacun pense que la petite française n’a aucune chance de réussir ;Son avion est un modèle vieux de 17 ans, qui à fait les beaux jours des pilotes de la grande guerre, certes,mais qui est incapable de monter à 4000 mètres avec ses ailes de toiles , de bois et son unique moteur étoile Ghone et Rhone de 80 chevaux.
Elle ne pilote que depuis peu avec 40 heures de vol et surtout elle qui n’est qu' une femme ?
Pourtant est arrivé le jour ou,après un dernier geste de la main, Adrienne lance le G3 sur la piste où le soleil parait. L'appareil lève le nez et docile,monte dans le ciel bleu profond où une étoile brille encore.En bas le petit groupe d aviateurs et de curieux suit l’avion un moment et le regarde disparaître. Adrienne à dit :
« prévenez de l’autre coté que j’arrive … »
« maintenant il n’y à plus qu attendre » a dit quelqu un en se signant.
Depuis près d’une heure Adrienne Bolland vole à 2200 mètres d’altitude, et le froid est si vif qu’elle ne sent plus le bout de ses doigts.Elle est obligée de battre des bras régulièrement. la direction de la vallée est nord-ouest et jusqu’à présent tout semble se dérouler le mieux du monde.C’est au moment où la vallée oblique vers la droite qu Adrienne voit devant elle un lac qu’elle reconnait aussitôt, car quelqu un lui à décrit. Il à la forme et la couleur d’une huître. Cette femme qu’elle à prise pour une folle le lui à dit, cette femme a dit aussi :
« si vous continuez à droite …vous êtes perdue »
Adrienne Bolland fait un effort pour se raisonner ;La droite c est la sécurité, c’est la vallée continue large et dégagée ;A gauche c est la muraille des pics,le mur ;
« Vous ne passerez qu’a une seul condition :suivre ce que je vais vous dire ! »
a dit aussi la folle.
Comment cette illuminée pourrait-elle connaitre le secret d’un passage ? Pourtant le lac de la forme et de la couleur d une huître est bien là .Hasard ?Soit mais troublant.
Pendant que défilent dans sa tété toutes les hypothèses et les suppositions possibles Adrienne survol le lac en question.presque automatiquement elle à pris la direction de la vallée à droite. Réflexe naturel d’un pilote face à un obstacle.
Et la voix de la femme retentis à nouveau dans son souvenir :
« Si vous continuez à droite,vous êtes perdue … »
Et les autres ! ce demande Adrienne les 5 autres qui ont du eux aussi emprunter la vallée ?
Ils ne sont pas revenus … peut être à cause de cette vallée ,Puis elle se dit que la situation est vraiment absurde. Etre là,suspendue entre ciel et terre,la route dégagé d un coté, l’obstacle de l’autre et la mort quelque part à droite ou a gauche…c’est absurde.Elle a une chance sur deux, et c'est sans doute qu’elle à toujours préféré la difficulté qu'Adrienne prend tout à coup la décision de suivre le conseil de l’inconnue.Elle fonce vers l ’obstacle.
Un coup de manche à balai vers la gauche et le G3 est face aux montagnes.IL faut monter,monter encore.Adrienne mesure du regard les cimes des Andes perdues dans les nuages et se dit que jamais l’appareil ne passera à 3500 mètres ; le mur est maintenant tout proche ;3800 mètres, elle croit que l’avion va se fracasser d une seconde à l autre, la puissance du moteur se réduit de moitié par le manque d’oxygène et c’est alors dans une trouée de nuages qu Adrienne voit la « chaise renversée » :
La montagne à cet endroit a la forme du dossier d’une chaise renversée et sur la droite apparaît la trouée.Adrienne peut passer sans à avoir à augmenter l altitude ; elle aperçoit bientôt la pente du versant chilien, et le monde entier apprend la nouvelle :
« Adrienne Bolland aviatrice hardie a franchi la cordillère des Andes « en 4h15 à la vitesse moyenne de 50km/h Elle reçoit au Chili un accueil d'autant plus triomphal que l'exploit paraissait invraisemblable. Seul absent, le ministre de France (ambassadeur) à Santiago ne s'est pas déplacé, croyant à un poisson d’avril.De retour en Argentine,Adrienne Bolland n’a qu’une idée en tete,retrouver la mystérieuse visiteuse qui lui à révélé le passage.
Et elle va la retrouver.Elle va lui signaler qu elle fréquente une amie medium et qu elle lui avait transmis textuellement .


Adrienne Bolland est morte en mars 1976 à l age de 81 ans,après une vie bien remplie, 13e femme titulaire d'un brevet de pilote et elle réussit également la performance d'être la première femme pilote d'essai engagée par René Caudron .
Au service des ailes françaises ;avec Maurice Finat et le lieutenant Charles Robin elle fait partie de l’escadrille Mamet qui réalise le tour de France pour la propagande aérienne du ministère des Transports. La petite troupe connait, dans la France de 1926, toutes les péripéties imaginables.
record féminin de looping en réalisant 212 boucles en 72 minutes
Le 25 août 1920, elle est la première femme pilote à traverser la Manche depuis la France
Légion d’honneur en 1924 promue officier en 47
En 1934 combat pour le droit de vote des femmes
Enviée, jalousée pour sa liberté de parole et de pensée, détestée par nombre de pilotes pour ses positions politiques ouvertement à gauche, elle subit de nombreux sabotages et connait sept accidents graves, dont elle réchappe comme par miracle.

En 1940, elle décide, avec son mari, de rester dans la zone occupée par les Allemands, puis de rejoindre le réseau CND-Castilledu Loiret. À Donnery, le couple se charge du repérage des terrains susceptibles d'aider les Forces aériennes françaises libres.

Elle est également très proche de jean moulin
https://lotus16.forumactif.org/f12-pleins-phares-sur-une-traction-pour-jean-moulin.
il faudrait croire qu adrienne Bolland à découvert le passage de Andes grâce à un mystérieux correspondant de l au-delà, un lac, un passage dit de chaise renversée où personne au monde avant l'aviatrice n avait mis les pieds hormis les condors et étant donné également (et ce n'est pas une plaisanterie) qu'Adrienne Bolland à franchi les Andes un premier avril 1921 ...
trouvez l équation de l'inconnue !...




Dernière édition par Man'eau le Dim 20 Nov 2016, 22:00, édité 1 fois
Man'eau
Man'eau

Messages : 1081
Date d'inscription : 04/08/2015
Localisation : planète terre

Revenir en haut Aller en bas

adrienne - Adrienne Bolland Renault Caudron aviation  Empty Re: Adrienne Bolland Renault Caudron aviation

Message  Gibolin78 le Mer 16 Nov 2016, 06:42

Superbe histoire Very Happy
Gibolin78
Gibolin78

Messages : 830
Date d'inscription : 28/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

adrienne - Adrienne Bolland Renault Caudron aviation  Empty Re: Adrienne Bolland Renault Caudron aviation

Message  Theoloan le Mer 16 Nov 2016, 07:23

Oui une belle aventure , merci.
Pourrait on savoir les sources pour cette histoire.
Pascalou.
Theoloan
Theoloan
Admin

Messages : 6206
Date d'inscription : 23/06/2015
Localisation : RAMBOUILLET

Revenir en haut Aller en bas

adrienne - Adrienne Bolland Renault Caudron aviation  Empty Re: Adrienne Bolland Renault Caudron aviation

Message  Man'eau le Mer 16 Nov 2016, 22:10

Celle -ci je l ai résumé d'un livre qui date de 1979 présenté par Pierre Bellemare,
mais on obtient l histoire complète au près de Madame Laporte Martine qui à écrit le livre
"la déesse des Andes"
aux éditions Villalobos.
Un beau cadeaux de noël pour tous ceux qui aiment ce qui vole.
A noter qu il y a des rues en France et au Santiago du Chili portant le nom d Adrienne Bolland , une place,un lycée(poissy),un collège ...
elle serait la seule gloire des ailes françaises à ne pas avoir de monument à son nom ?


Très proche également d un certain Jean Moulin ...
https://lotus16.forumactif.org/t29-une-traction-pour-jean-moulin-les-debuts
Man'eau
Man'eau

Messages : 1081
Date d'inscription : 04/08/2015
Localisation : planète terre

Revenir en haut Aller en bas

adrienne - Adrienne Bolland Renault Caudron aviation  Empty Re: Adrienne Bolland Renault Caudron aviation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum